Consommer du CBD: Quels risques pour ma santé ?

Le CBD, acronyme du cannabidiol, a gagné beaucoup d’intérêt et de popularité dans l’industrie des soins de santé ces derniers temps. C’est l’un des composés les plus puissants parmi plus de 104 cannabinoïdes naturels dans la plante de cannabis et de chanvre. Les dérivés de CBD autorisés à être utilisés et commercialisés sur le marché sont fabriqués à partir plantes de chanvre qui contiennent de faibles niveaux de tétrahydrocannabinol THC (moins de 0,2%).

Les théories abondent sur la façon dont le CBD interagit avec le corps, mais la plupart soutiennent que le CBD cible les récepteurs du système endocannabinoïde du corps. Consommer du CBD régule plusieurs fonctions corporelles, notamment l’humeur, la mémoire, le sommeil, l’appétit et bien d’autres.

Le CBD a le potentiel de fournir un large éventail d’avantages pour la santé dans notre corps, mais il existe également des hésitations concernant ses effets secondaires potentiels. Puisqu’il s’agit d’un composé non psychoactif, le CBD aide les gens à exploiter la plupart des avantages pour la santé de la plante de cannabis sans ressentir un high.

Utilisations possibles de l’huile de CBD

Les résultats positifs des recherches menées sur les bienfaits du CBD on conduit à une utilisation accrues des produits contenant cet ingrédient extrait de la plante de chanvre. Les spécialistes ont pu prouver son efficacité dans le traitement de diverses maladies. Le CBD peut être utile pour aider à traiter les conditions suivantes :

– Consommer du CBD contre l’épilepsie:

de nombreuses preuves convaincantes montrent que le CBD peut être utilisé pour traiter certaines formes d’épilepsie.

– Consommer du CBD contre l’anxiété:

les résultats de plusieurs essais cliniques, études épidémiologiques et recherches expérimentales montrent que le CBD est efficace pour soulager les troubles anxieux, y compris le trouble panique, le trouble de stress post-traumatique, le trouble d’anxiété sociale, etc.

– Consommer du CBD contre la dépendance:

le CBD peut être utilisé pour neutraliser les effets des composés psychoactifs sur le cerveau, y compris le THC. Il a été prouvé que le CBD offre des avantages thérapeutiques aux toxicomanes qui abandonnent ou arrêtent la consommation de cocaïne, d’opioïdes, de tabac et même de cannabis.

– Consommer du CBD contre les problèmes cardiovasculaires :

Plusieurs études montrent également que le CBD peut être utilisé pour réduire les risques de changement de tension artérielle induits par le stress.

Consommer du CBD peut avoir aussi quelques effets indésirables

Il n’y a eu aucun rapport de dommages graves pour la santé subis après la prise de CBD par quiconque dans n’importe quelle partie du monde. Cependant, quelques problèmes de santé mineurs sont survenus en cas de réactions indésirables chez un petit nombre de personnes.

En effet, il n’y a actuellement aucune étude qui montre des risques majeurs du CBD pour la santé, mais pour certaines personnes, la prise de doses élevées peut provoquer des effets secondaires comme les nausées, la diarrhée ou la somnolence. Il est ainsi judicieux de procéder avec prudence car davantage de recherches sont nécessaires pour déterminer finalement l’efficacité du CBD dans certaines conditions.

Par ailleurs, il est important de noter que le CBD peut avoir certains effets secondaires tels que:

  • Anxiété
  • Changements d’appétit
  • Changements d’humeur
  • La diarrhée
  • Vertiges
  • Somnolence
  • Bouche sèche
  • La nausée
  • Vomissement

Le CBD se présente sous de nombreuses formes différentes, y compris les gommes comestibles, l’huile de vapotage, les teintures et la crème pour la peau. Si vous décidez d’essayer le CBD, il est préférable de vous en tenir à des méthodes qui n’impliquent pas de fumer ou de vapoter, car elles peuvent entraîner des problèmes pulmonaires.

La façon la plus sûre de prendre du CBD est par voie orale. Mais même en prenant du CBD par voie orale, il y a des complications. Lorsque vous digérez le CBD, les effets peuvent prendre beaucoup plus de temps que le tabagisme ou le vapotage. Il existe donc un risque que les gens en prennent trop, pensant que cela ne fonctionne pas.

L’huile de CBD a également été associée à une augmentation des niveaux d’enzymes hépatiques, un symptôme d’une inflammation du foie. Il y a aussi l’interaction indésirable de l’huile de CBD avec divers autres médicaments à considérer.

Risques du CBD lorsqu’on l’associe avec d’autres médicaments

L’un des risques que nous connaissons est que le CBD semble interagir avec certains médicaments comme les anticoagulants, ce qui augmente la quantité de médicament qui reste dans votre circulation sanguine. Les patients auxquels l’un des anticoagulants est prescrit doivent être sérieusement surveillés par des professionnels de la santé.

La recherche indique que le CBD peut interagir avec d’autres médicaments, notamment:

  • Médicaments contre l’épilepsie
  • Médicaments de chimiothérapie:

Comme pour la plupart des médicaments, les médicaments de chimiothérapie sont fabriqués en tenant compte du taux probable de métabolisation. Si le CBD ralentit ce taux, les concentrations du médicament peuvent s’accumuler dans l’organisme, ce qui pourrait entraîner une toxicité.

D’autres recherches ont également lié le CBD à des interactions avec:

  • Antidépresseurs et médicaments anti-anxiété
  • Médicaments contre le rhume ou la grippe
  • Médicaments contre la pression artérielle

Nous vous rappelons qu’il faut consulter un médecin si vous prenez l’un des médicaments ci-dessus pour comprendre leurs risques d’interaction. Le CBD et d’autres médicaments pharmaceutiques soient utiles dans le traitement et la gestion des maladies chroniques telles que:

  • l’épilepsie,
  • la dépression
  • l’insomnie…

Cependant, il est toujours très important d’étudier les causes profondes de ces maladies. En effet, elles peuvent nécessiter une observation professionnelle.

De plus, le CBD tel qu’il est actuellement vendu et réglementé n’est pas destiné à servir de remède ou de remplacement. Et surtout pas sans surveillance médicale professionnelle.

Qui ne doit pas consommer du CBD ?

Utiliser du CBD n’est pas toujours une bonne idée pour certaines personnes. Il est vivement interdit pour ces personnes de consommer du CBD :

  • Les femmes enceintes ou qui allaitent: Il existe un léger risque que les produits à base de CBD soient contaminés par des ingrédients nocifs pour le fœtus ou le nourrisson.
  • Les enfants de moins de 2 ans.
  • Les personnes atteintes d’une maladie du foie.
  • Ceux qui souffrent de problèmes cardiovasculaires.

Pouvez-vous prendre trop de CBD ?

L’une des plus grandes préoccupations des gens lors de la première prise de CBD est d’en prendre trop. Mais, il est utile de signaler que quiconque est jamais mort de la prise de trop de CBD ou de la marijuana riche en THC. La marijuana qui contient des niveaux élevés de THC peut augmenter votre fréquence cardiaque et augmenter le risque de crise cardiaque si vous avez déjà des problèmes cardiovasculaires. Cela dit, il n’y a pas de dose létale spécifique de CBD.

(2)